Menu

Masthead TITRE DES HAUTS DE PAGE

Ateliers & tables rondes

11 mars - 09:30  →  10:15

Ambition Maritime & Littorale : l’ouverture littorale de Saint-Nazaire, un atout exceptionnel et un bien commun

Visuel « Saint-Nazaire, une Ambition Maritime & Littorale » 4 sites immobiliers à révéler, 4 sites à animer.

Au cours de cet atelier de 45 minutes, David Samzun, Maire de Saint-Nazaire et Président de la CARENE Saint-Nazaire Agglomération présentera la démarche « Saint-Nazaire, une Ambition Maritime & Littorale ». Plus qu’un slogan, il s’agit pour Saint-Nazaire d’une feuille de route, une direction pour les vingt ans à venir, un cap.
Bords de Loire et du Brivet, campagne urbaine des marais de Brière, quartiers en relation avec le front de mer ou quartiers plus éloignés… Ambition Maritime & Littorale embrasse toute la ville. Afin de révéler un certain nombre de hauts lieux du territoire, un appel à projets multi-sites est lancé. Il comporte un volet portant sur des appels à projet immobilier « classiques », destinés  aux professionnels de l’immobilier qui souhaitent faire des propositions innovantes de grande qualité urbaine, paysagère, architecturale et environnementale et, un volet portant sur des appels à manifestation d’intérêt pour des « places à prendre » ou tout reste à inventer et ouvert à toutes et tous pour proposer des activités diverses de type restauration, bar, animations ludiques et culturelles.

11 mars - 09:30  →  10:15

Révéler des boulevards en rive droite, Projet métropolitain des barrières et des boulevards

L’a‐urba a pour principale mission d’éclairer la décision publique. Forte de cette ambition, l’agence a entamé dès 2015 des réflexions sur un territoire d’exception : celui des boulevards bordelais. Cet espace est hautement stratégique parce qu’il est à la fois central (permettant de redéfinir les limites du cœur d’agglomération), intercommunal (à la croisée de 7 villes), unique (une des rares artères concentriques traversant de nombreux quartiers), fédérateur (à cheval entre deux rives) et catalyseur (tour à tour activateur et réceptacle des dynamiques urbaines).

11 mars - 09:30  →  10:15

Atelier Bordeaux Métropole

Visuel d'illustration

Née le 1er janvier 1968, la Communauté urbaine de Bordeaux (La Cub) devenue le 1er janvier 2015 Métropole. Bordeaux Métropole regroupe 28 communes. Aujourd'hui, Bordeaux Métropole, mène son action sur un territoire de 57 828 hectares, auprès de 783 000 habitants.

11 mars - 10:15  →  11:00

Réemploi des matériaux de construction sur les sites de projet de La Fab

Cette démarche de réemploi et réutilisation des matériaux de démolition ayant débuté en septembre 2017 est initiée par La Fab – aménageur de Bordeaux Métropole -, avec l’appui de son assistance à maîtrise d’ouvrage réemploi, le Collectif Cancan. Concentrée initialement sur les projets mis en œuvre par La Fab, cette démarche a vocation à être étendue à l’ensemble du territoire métropolitain.

11 mars - 10:15  →  11:45

Bordeaux Saint-Jean, nouveau quartier bordelais

Bordeaux Saint-Jean ©ArtefactoryLab pour Apsys

Programme urbain de grande ampleur, Bordeaux Saint-Jean vise la création d’un quartier mixte animé et multifacettes, entre la gare Saint-Jean et la Garonne. Véritable opération de « haute-couture urbaine », Bordeaux Saint-Jean sera un quartier inclusif, animé et vertueux, qui mixe les fonctions (logements, bureaux, hôtels, services et commerces), multiplie les parcours et anticipe les nouveaux usages. Sa programmation inventive et vertueuse proposera une nouvelle expérience de la ville et une offre commerciale contemporaine, locale et citoyenne.Conçue par la Maison Edouard François, l’architecture du projet, à la fois audacieuse et respectueuse de l’âme bordelaise, déploie un geste fort, la création d’une « rue-parc » qui relie la gare à la Garonne, et développe des espaces de vie et de partage généreux. L’omniprésence de l’eau et du végétal, associés à des engagements environnementaux forts, feront de ce quartier un îlot de fraîcheur, à l’image d’un « nouvel idéal urbain » responsable.

11 mars - 10:15  →  11:00

Atelier SNCF IMMOBILIER

Visuel d'illustration

SNCF Immobilier articule ses activités autour de 3 métiers. Partenaire stratégique de l’ensemble du Groupe, c’est également un acteur de référence dans la fabrication de la ville mobile, connectée et inclusive, en partenariat avec les collectivités territoriales SNCF Immobilier contribue également à l’effort national pour le logement et à l’aménagement du territoire.

11 mars - 10:15  →  11:00

Nantes : Paridis 21, un futur quartier mixte

Le futur quartier comprendra 370 logements, 25 000 m² de surface de vente de commerces (dont un magasin Leroy Merlin), 32 000 m² de bureaux, 15 000 m² de loisirs, services et restaurants et 4000 places de stationnement. Le projet sera accompagné d’un « réaménagement qualitatif des espaces publics ».

11 mars - 11:00  →  11:45

Les transports urbains vecteurs de réaménagement de l’espace public

Le projet s’inscrit dans le cadre de la réalisation des lignes 1 et 2 du Tram’Bus de l’agglomération bayonnaise.
Le Syndicat des Mobilités, en partenariat avec les villes de Bayonne, Anglet, Biarritz, Tarnos, Boucau et Bassussarry, a souhaité accompagner ce projet de mobilités par des projets de requalifications de l’espace urbain.
Le groupement Egis/Alfred Peter/Arotcharen a accompagné l’équipe de maitrise d’ouvrage dans la mise en œuvre de ce projet.
Ainsi, le tram’bus a été le fil conducteur d’une transformation de l’espace public au profit des modes et des aménagements paysagers.

11 mars - 11:00  →  11:45

Atelier Legendre Immobilier

Véritable partenaire de la ville en mouvement, Legendre Immobilier remet en question, bouge les lignes, réinvente la ville de demain en collaboration avec les acteurs qui la font vibrer. Legendre Immobilier conçoit ainsi des espaces de vie qui répondent toujours aux besoins de tous les citoyens.

11 mars - 11:00  →  11:45

Atelier Bordeaux Euratlantique

L’opération d’intérêt national Bordeaux Euratlantique a pour ambition de conduire le renouvellement urbain des deux rives de la Garonne sur une douzaine de quartiers et d’accompagner le développement de la métropole en limitant l’étalement urbain.

11 mars - 11:45  →  12:30

Redon Agglomération : Le plan guide Confluences 2030

Projet urbain d’aménagement et de programmation.

Confluences 2030, c’est à la fois :

  • Un projet majeur pour le développement, l’identité et la cohésion du territoire au cœur de la construction intercommunale.

  • Un projet de proximité au service des habitants et de tous les acteurs socio-économiques du territoire.

  • Un projet urbain pour renouveler l’image de Redon, développer son attractivité et mobiliser les soutiens.

11 mars - 11:45  →  12:30

Atelier Legendre Immobilier

Véritable partenaire de la ville en mouvement, Legendre Immobilier remet en question, bouge les lignes, réinvente la ville de demain en collaboration avec les acteurs qui la font vibrer. Legendre Immobilier conçoit ainsi des espaces de vie qui répondent toujours aux besoins de tous les citoyens.

11 mars - 11:45  →  12:30

Atelier EPF Nouvelle-Aquitaine

L’EPFNA est au service des territoires de 10 départements de Nouvelle-Aquitaine : la Charente, la Charente-Maritime, la Creuse, la Corrèze, la Dordogne, les Deux-Sèvres, la Gironde, la Haute-Vienne, la Vienne et le Lot-et-Garonne (hormis les communes de l’agglomération d’Agen).

Il intervient dans le cadre de conventions d’intervention foncière signées avec les communes et les EPCI, qui lui délèguent, le cas échéant, le droit de préemption sur certaines parties du territoire communal. Les projets qu’il accompagne doivent s’inscrire dans les objectifs de développement durable et d’aménagement du territoire fixés par le ministère de la Cohésion des territoires.

11 mars - 14:00  →  14:45

Angers : Saint Serge Faubourg Actif

Depuis 2017, le quartier Saint Serge, situé à deux pas du centre-ville d’Angers et en rive de Maine, a entamé sa métamorphose avec l’aménagement de Quai Saint Serge et la transformation in situ du Marché d’Intérêt National. Faubourg Actif, qui correspond à une partie stratégique de Saint Serge, est aujourd’hui occupé par une zone d’activités cinquantenaire.
L’ambition angevine consiste ici à organiser la transformation progressive de cette zone d’activités en un quartier plus mixte, plus dense et plus résilient. La gageure consiste notamment à maintenir des activités déjà présentes et à en accueillir d’autres. Un plan d’actions est mis en œuvre afin de rendre concret le principe de l’urbanisme négocié.

11 mars - 14:00  →  14:45

La place de la femme dans la ville : Le cas de San Sebastian

Rééquilibrer la place des femmes dans la ville, lutter contre les agressions, partager l'espace public, attribuer à  des rues de la ville des noms de femmes, offrir un meilleur accès à la mobilité en lien avec la gestion des temporalités, travailler sur la sécurité, l'éclairage… Autant de sujets qui sont nés de luttes urbaines suscitant la création de services dédiés au sujet à San Sebastien ainsi que d'une mobilisation forte à Irun. Il s'est agi notamment de repérer « les points critiques » est d´identifier avec la participation des femmes les lieux les plus incommodes ou dangereux de la ville au point que celles-ci en évitent parfois la fréquentation, mais aussi de modifier les règles des schémas directeurs pour favoriser la vie urbaine des femmes, et de faire évoluer les cultures techniques pour intégrer ces questions.
Sujet d'actualité s'il en est, il ouvrira un débat qui éclaire les moyens de parvenir à des diagnostics rigoureux, source d'actions urbaines hard et soft, de nature à faire évoluer l'aménagement et les gestion urbaine. Réussites et échecs seront à l'ordre du jour pour progresser sur un sujet essentiel pour faire la ville mixte pour tous et toutes.
 
Avec Duñique Agirrezabalaga, maire adjointe aux projets et travaux à San Sebastien

Naiara Zabala, architecte-urbaniste à Irún-dont le projet Gare a reçu le prix national « Matilde Ucelay » de promotion de l´égalité de genre, remis par le Ministère espagnol « des transports, mobilité et Agenda Urbain »
Programme conçu et animé par Ariella Masboungi

11 mars - 14:00  →  14:45

Atelier Cheuvreux

Acteur majeur du notariat, le groupe Cheuvreux est composé de 7 études, l’Etude Cheuvreux à Paris, ainsi que Cheuvreux Bordeaux, Cheuvreux Reims, Cheuvreux Lyon, Cheuvreux Nice, Cheuvreux Tours et Cheuvreux Rennes. Entrepreneur dans l’âme et promoteur du notariat sans frontières, le Groupe se développe aussi à l’international. Avec plus de 350 collaborateurs, Cheuvreux accompagne ses clients en les plaçant au cœur de sa réflexion. S’appuyant sur un modèle unique, le Groupe a développé des savoir-faire de spécialiste dans cinq domaines d’expertise reconnus : Développement immobilier, Investissement & arbitrage, Financement immobilier, Immobilier résidentiel et Patrimoine.

11 mars - 14:45  →  15:30

Lagord : un quartier urbain bas carbone, l'îlot mixte labellisé E3C2

© Djuric Tardio Architectes, Poggi Architecture

A Lagord (17) près de La Rochelle, au sein du parc éco-responsable Atlantech® initié par la communauté d’agglomération de La Rochelle, va être développé l’un des premiers quartiers urbains bas carbone de France. Sur cet ancien site militaire de 27 ha, 330 logements sortent de terre. La construction de l'îlot 2A, confiée au groupe Eiffage, se compose de 127 logements, labellisés E+ C-niveau E3C2 et dispatchés sur sept bâtiments. S'inscrivant dans le cadre du projet « La Rochelle territoire zéro carbone », les constructions font preuve de frugalité.

11 mars - 14:45  →  15:30

Atelier Pro Urba

Visuel d'illustration © Pro Urba

Pro urba est créateur d'espaces de vie au service des entreprises privées et des collectivités, institutions publiques. La société aménage les espaces intérieurs et extérieurs, en jeux, équipements sportifs, sols et mobilier urbain.

11 mars - 14:45  →  15:30

Atelier Domofrance

Visuel d'illustration

Domofrance est une entreprise Sociale pour l’Habitat (ESH) fondée à Bordeaux en 1958, filiale du groupe Action Logement Immobilier. Domofrance intervient sur l’ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine avec 13 implantations dont deux directions territoriales à Agen et Pau, qui constituent des points d’appui d’excellence pour être au plus près de ses clients et partenaires.

11 mars - 15:30  →  16:15

Libourne 2025-la Confluente, la stratégie urbaine d’une ville périmétropolitaine

Sept ans après le lancement de son projet urbain « Libourne2025-la Confluente », la Ville de Libourne poursuit sa dynamique. Les aménagements d’espaces publics ont profondément modifié le visage de la ville.  Les services de la Ville et de la Cali, la SEM Incité et l’Etablissement public foncier de Nouvelle Aquitaine œuvrent de concert au bénéfice de la vitalité du centre-ville (logements, équipement, espaces publics, commerces et services). Désormais, le cœur de bastide dispose d’un dispositif opérationnel complet pour accompagner les porteurs de projet, même au-delà de 2025.... Où en est-on de la revitalisation du cœur de ville, de sa résilience patrimoniale et environnementale ? Quels sont les dispositifs de gouvernance et opérationnels  pour « réenchanter » une ville moyenne périmétropolitaine ?

11 mars - 15:30  →  16:15

Atelier Aquitanis

Visuel d'illustration

L’expérience d’aquitanis en matière d’aménagement depuis 20 ans a permis de développer une approche singulière au service de projets en territoires urbains, périurbains ou plus récemment en milieu rural, comme des collectivités qui les portent. Avec l’exemplarité comme finalité et l’innovation comme moyen, sont mis en oeuvre sur chacune des opérations d’aménagement des outils et des processus spécifiques au territoire, au projet et aux acteurs concernés.

11 mars - 15:30  →  16:15

Atelier Bordeaux Métropole

Visuel d'illustration

Née le 1er janvier 1968, la Communauté urbaine de Bordeaux (La Cub) devenue le 1er janvier 2015 Métropole. Bordeaux Métropole regroupe 28 communes. Aujourd'hui, Bordeaux Métropole, mène son action sur un territoire de 57 828 hectares, auprès de 783 000 habitants.

11 mars - 16:15  →  17:30

Séance plénière : Projets urbains et immobiliers : nouvelles règles du jeu

Chartes, labels, pactes pour la construction… Pour mieux maîtriser les réponses au déréglement climatique via les projets urbains, villes et métropoles développent des outils contractuels auxquels les développeurs immobiliers sont invités à souscrire. Il leur est demandé plus de sobriété, de réversibilité, de végétalisation… En retour, les promoteurs et investisseurs attendent davantage de visibilité. Comment s’organise cette nouvelle relation public-privé, et quelles en sont les conditions de réussite ?